Créé au printemps 2018, Archetype Trad est un duo de violonistes composé d’Émilie Brûlé et de Kate Bevan-Baker. Issues de deux traditions distinctes, celle du Québec et l’autre des provinces de l’Atlantique, elles forment à deux un mélange de styles intéressant à jumeler. Elles explorent la musique traditionnelle de Terre-Neuve, l’Île-du-Prince-Édouard, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse et celle du Québec en plus de retourner aux sources plus lointaines (géographiquement et dans le temps) ayant influencées en partie la musique de chez nous : la musique traditionnelle de l’Écosse et de l’Irlande. La formation de Kate et d’Émilie en musique classique et baroque les amène à intégrer diverses influences musicales qu’elles mettent en valeur dans leurs compositions et arrangements originaux. Le nom « Archetype Trad » est un jeu de mot : Archet-type Trad. La créativité et le caractère unique du jeu d’archet de chacune des violonistes fait l’originalité et la richesse de ce duo. Tout récemment, une bourse du Conseil des arts de Montréal leur a permis de débuter la création de leur premier album intitulé "Explorer", offrant une vaste exploration du répertoire du violon traditionnel de l'est du pays.

   Established in the spring of 2018, Archetype Trad is comprised of violinists and fiddlers Kate Bevan-Baker and Émilie Brûlé. Inspired by their mutual interest and involvement performing traditional music from across Canada, Archetype Trad explores tunes originating from Ireland, Scotland, Newfoundland, PEI, Nova Scotia, New Brunswick, and Québec. Both members’ training in classical and baroque music has resulted in a broad musical palette with diverse influences, transferring into original compositions by each member. Their name is a play-on-words based on the French word for bow (archet) and the various forms into which the music is transformed through their innovative arrangements and modern interpretations.

 

IMG_1975-2.jpg

   Kate Bevan-Baker, originaire de Terre-Neuve, est une violoniste traditionnelle & classique et chanteuse reconnue, avec une grande expérience en enregistrement professionnel. Nous pouvons l'entendre sur plus de trente albums, bandes originales de jeux vidéo, et trames sonores de films. Kate détient des diplômes d'interprétation au violon des universités Memorial et McGill, un certificat d'études supérieures en enseignement universitaire et un doctorat en ethnomusicologie de l'Université Concordia, où elle a mené ses recherches sur la musique irlandaise / canadienne du violon, qui a été présentée lors de conférences internationales au Canada et en Irlande. La carrière de Kate l'a emmenée partout au Canada, en Europe, en Russie et en Chine, tout en jouant avec de nombreux orchestres canadiens. Elle est membre fondatrice du groupe traditionnel The Dardanelles de Terre-Neuve, et joue présentement du violon et chante dans le trio celtique / folklorique montréalais Solstice et Bùmarang, et le duo de violon traditionnel Archetype Trad.

IMG_2001.jpg

Émilie Brûlé, musicienne versatile, touche à la musique ancienne, classique et traditionnelle. On a pu l’entendre au violon baroque et classique avec entre autres l’Ensemble Caprice, Les Boréades de Montréal, La Nef, Clavecin en Concert, l’Orchestre Symphonique de Laval, celle de Trois-Rivières (OSTR) et celle de l’Estuaire à Rimouski (OSE) ; ainsi qu’au sein de ses propres ensembles : Passiflore, Feux d’Archetistes, le Quatuor Trad et Archetype Trad. Durant ses années d’études à l’Université McGill en musique ancienne (B. Mus. et M. Mus. en interprétation au violon baroque), Émilie a remporté à New York le prix Unicorn lors de la compétition Early Music America’s 2nd Medieval/Renaissance Music Competition en jouant la vièle à archet médiévale et s’est mérité le prix du jury et du public au Concours Étoiles Galaxie de Radio-Canada avec l’Ensemble La Rota. Cette période fut riche en opportunités internationales et fut marquée par des voyages à l’étranger et des participations dans des festivals et séries de concerts réputés en Angleterre, Allemagne, Autriche, aux États-Unis et en Thaïlande.

Suivant le succès d’« Archets Boréals », un concert de musique traditionnelle des pays nordiques sur instruments anciens présenté par La Nef et Feux d’Archetistes, Émilie a été invitée à jouer ses compositions dans une série de concerts champêtres produite par Apollo’s fire à Cleveland (Ohio) et par la suite à Nashville (Tennessee) avec Music City Baroque. Ce dernier projet fut publié dans les revues Early Music America et le Strings Magazine. Suite aux concerts champêtres, de belles critiques ont fait mention de l’originalité des compositions d’Émilie. Plus récemment, Le Vent du nord et Bon Débarras ont sollicité la participation du Quatuor Trad sur un de leurs derniers enregistrements; « Têtu » (LVDN, gagnant d’un Félix—album traditionnel de l’année, l’ADISQ 2015) et « En panne de silence » (Bon Débarras, en nomination à l’ADISQ 2017). Émilie a pris part à la programmation de plusieurs festivals où elle a joué de la musique traditionnelle dont le festival Mémoire et Racines, Chants de Vielles, La Grande Rencontre, le Festival International de Musique Ancienne de Lamèque, le Festival Montréal Baroque et Les Violons d’Automne. Les projets emballants en musique traditionnelle pour l’année 2021 sont le concert « Les Voix du Vent » présenté par Le Vent du Nord en collaboration avec le Quatuor Trad et Philippe Prud’homme au piano et le lancement du premier album d’Archetype Trad intitulé « Explorer ».